• Nouveau
zoom_in

Poireau perpetuel

Famille : Alliaceae

Allium ampeloprasum

Poireau d'été / Poireau perpétuel à gousse / Poireau sauvage / Poireau vivace /Ail des champs

Crédit photo

Sol
Riche et drainant
Exposition
Soleil ou mi ombre
Besoin en eau
moyen à faible
Rusticité
Zone 7 (-16C -12C)
Floraison
rare
Taille
H 80 x 20 cm
Feuillage
semi persistant
Date de cueillette
toute l'année
Prix bientôt disponible
TTC

block Rupture de stock

Le poireau perpétuel est une plante vivace du genre Allium (Allium ampeloprasum) comme l'oignon, l'ail, la ciboulette...

Consommé depuis le Paléolithique, c'est l'ancêtre du poireau des jardins potagers et il est présent naturellement dans tout l'Eurasie et en Afrique du nord. 

Il ne faut pas le confondre avec le Poireau des vignes (Allium polyanthum)

Cycle végétatif:

C'est une espèce de grande taille, dépassant parfois le mètre. Il pousse en touffe compact. Il fleurit assez rarement d’une ombelle cylindrique de fleurs nombreuses et blanches.

Attention! : La végétation du poireau perpétuel disparaît en fin de printemps et repousse en automne. Durant l'été la plante est donc en repos sous forme de bulbe. C'est normal :)

Récolte:

La récolte se fait à partir de septembre, jusqu’en avril où les feuilles deviennent trop coriaces.

La gestion du poireau perpétuel se fait sur plusieurs années au contraire du poireau potager qui est semé chaque année.

- Il faut dans premier temps le multiplier (voir plus bas)

- Puis lorsque les plantes sont assez nombreuses récoltez les verts de poireaux en coupant à 2 cm au-dessus du sol. 

En cuisine :

Il se consomme avec les soupes, les potages, les tartes, en salades. Crues, les feuilles possèdent une saveur assez piquante et forte, mais une fois cuit, le poireau perpétuel prend une saveur plus douce que le poireau cultivé. Les feuilles sont délicieuses et particulièrement tendres lorsqu’elles ont subi le gel.

Culture/Multiplication :

Le Poireau perpétuel aime les sols drainants et riches ainsi qu'un emplacement au soleil ou à mi-ombre. Vous pouvez apporter du compost ou du fumier bien décomposé pour améliorer votre terre.

Dans ma bonne terre je le trouve bien résistant à la sécheresse d'autant que sa végétation disparait en été mais un arrosage régulier peut être nécessaire surtout l'année d'implantation.

Pensez à marquer l'emplacement de vos poireaux perpétuel pour vous souvenir de leur emplacement lorsque leur végétation aura complétement disparu en été.

La plante se divise en fin d'été ou en automne. Si votre terre est riche cela peut se faire dès l'automne suivant la plantation. C'est très simple : déterrerez la plante, séparez les "minis" poireaux, éventuellement coupez un peu les racines et replantez les individuellement en les séparant d'environ 20 cm. N'oubliez pas d'arroser!