En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.

Ces Cookies (fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour d'infos sur CNIL.fr

J'accepte
zoom_in
BIO

Mûre domestique 'Darrow' BIO - Motte 1.5L

Rubus sp 'Darrow'

Famille : Rosaceae

Photo

Sol
Tout sol drainé
Exposition
Toutes expositions
Besoin en eau
Moyen
Rusticité
bien rustique ( -15°c)
Floraison
Avril/mai
Taille
H 1 à 2 x 0.5 à 1 m
Feuillage
caduc
Port
ronce
Date de cueillette
juillet
Pollinisation
Autofertile
8,00 €
TTC

(8,00 € Motte 1.5 L)


'Darrow' est une variété qui ne marcotte pas, aux fruits gros, ferme agréablement parfumés en août. Bonne productivité. Épineux

Du genre Rubus comme les framboisiers dont elles sont très proche, les mûres domestiques sont des variétés de ronces sauvages sélectionnées depuis 1850 pour être cultivé dans nos jardins. Il en existe de nos jours un très grand nombre et elles sont devenues des indispensables que ce soit au jardin gourmand, écologique et même ornemental.

En plus de leurs fruits et de leur facilité de culture, elles ont pour atout d'être moins 'envahissante' que la ronce sauvage et pour certaines d'être sans épines. Ensuite, en mariant les variétés la récolte peux s'étaler de juillet aux gelées.

Par ailleurs, quelques soit la variété la floraison est tardive ce qui exclue le risque de gel printanier sur les fleurs.

Très riches en vitamines A, en fer, en calcium et en potassium, les fruits sont plus ou moins sucrés et chacun à sa variété préférée. Cependant il est important de savoir que les reproches parfois émis par rapport à l'acidité des mûres domestiques provient généralement d'une récolte trop précoce. Pour être pleinement satisfait il faut attendre que les fruits soient légèrement mous (la couleur noire n’étant pas un bon critère de maturité). Par ailleurs, le fruit ne se détache pas facilement de sa base même à maturité complète.

Les fleurs blanches mellifères sont je trouve magnifiques et tous à fait digne d'un jardin purement ornemental.

A savoir: Chez toutes les variétés les fruits apparaissent sur les tiges de 2 ans.

Culture des mûres domestiques :

Il est possible de les palisser comme le framboisier, de la laisser libre ou bien de la faire grimper dans les arbustes.

Adaptée à toutes les expositions, la mi ombre est tout de même l’idéal afin de limiter la sécheresse tout en conservant une bonne récolte (Trop d'ombre limite la fructification). Elles supportent cependant bien mieux la sécheresse que les framboisiers.

Question terre, la mûre domestique est peu exigeante et se contentera d'une terre ordinaire en évitant les sols pauvre et secs ou bien asphyxiants. Elle aime un peu de calcaire.

A la plantation il est conseillé d'enterrer la base de 5 cm afin  favoriser la pousse de nouvelles tiges et comme d'habitude d'arroser et pailler.

Taille basique pour culture palissé :

Chez toutes les variétés, de longues tiges poussent dans l'année sur lesquelles se développe des pousses latérales qui l'année suivante fleuriront et fructifieront.

En mars, tailler les vieilles tiges ayant déjà fructifies. Conserver 4 à 6 jeunes tiges de l'année précédente (ce sont leurs pousses latérales qui vont donner les fruits) et les attacher. Pour finir, tailler les pousses latérales au dessus du 2ème œil bien formé.

En été vous pouvez éviter à la plantation d'avoir un aspect trop sauvage en coupant toujours au dessus du deuxième œil les pousses latérales des toutes jeune tige de l'année en court

Biodiversité :

Les fruits sont appréciés des oiseaux et les fleurs des pollinisateurs (y compris les abeilles domestiques).

Non palissées les ronces épineuses forme un abri protecteur aux oiseaux et petits mammifères.